Sauvons une vie à Akashganga

Bonjour,

Le cuisinier de l’école Akashganga que nous parrainons, M. Prem Khumar Singh, souffre d’une maladie de la valve cardiaque, il a 43 ans, est marié et père de 4 enfants : il tire ses revenus de son travail de cuisinier, c’est à dire, moins de 60 euros par mois.

Sauvons une vie

Faute d’opération, il mourra dans les mois à venir. L’État népalais lui a accordé une subvention de 200 € pour cette opération qui coûte 6 000 $.

Alors bien sûr, vous allez vous dire, encore un appel aux dons : mais qui d’entre nous a déjà eu, dans sa vie, l’opportunité de sauver une vie ?

Si vous même, ou vos amis, êtes prêts encore une fois à effectuer un don, faites le en envoyant un chèque à Ailleurs-Solidaires, 137 Boulevard Aristide Briand, 14150 Ouistreham, en précisant « pour M. Prem Khumar Singh » : Vous recevrez bien entendu un reçu fiscal vous permettant d’économiser 60% de ce don.

Vous recevrez aussi en souvenir, une carte postale personnalisée, réalisée par un enfant de l’école d’Akashganga.

Et toute votre vie durant, vous pourrez vous dire : « J’ai sauvé une vie ».

2 commentaires

  1. Merci de ces beaux reportages.
    Je viens de terminer la lecture d’un livre sue le Népal:
    Sous le toit du monde de Bernadette Pécassou que je vous conseille.
    Au travers de l’histoire de journalistes ce roman raconte les castes, l’absence de droits des femmes et les méfaits du trekking.
    Pour nous faire réfléchir.

  2. Merci pour ces beaux reportages.
    Je viens de lire un livre que je vous conseille.
    Sous le toit du monde
    de Bernadette Pécassou.
    Roman situé au Népal qui au travers de l’histoire de journalistes étudient la condition des femmes, le rôle des castes et les méfaits du trekking .
    ce n’est pas très réjouissant mais fait forcément réfléchir.

Les commentaires sont fermés